Sur une idée de Claude Bellue

CRÉPUSCULE POÉTIQUE

Janvier

LE NOUVEL AN DU JOUR

J’entends le bruit du nouvel an du jour

Les premiers pas du temps, résolutions d’amour

Croyance d’une nouvelle ère, dans son heure éveillée

L’infini est plein de cette sève sacrée

La grande paix du ciel, promesses d’avenir

Palpite de toutes parts et dans tous les désirs

La page du poète où s’écrira la vie

L’horizon de ses rêves trace les sillons du paradis

Un immense océan où l’onde vient s’échouer

Posant sur ses rives le plus grand des baisers

Le jour s’éclaire dans cette nuit de lumière

Paix aux hommes qui sont tous fils du père

Que le chant d’amour de toutes les vies soit béni

Par la lumière des anges vivant à l’infini

L’amour est une main,

une voix que l’on entend

C’est le bruit que j’entends à l’heure du nouvel an

  Retour